Travaux du conseil presbytéral : "Promouvoir le bien commun"

Add this
Compte-rendu général pour les rencontres ayant eu lieu les 23 octobre et 11 décembre 2015 ainsi que le 11 mars 2016.

Depuis la rentrée 2015, le nouveau Conseil presbytéral s’est réuni trois fois : les 23 octobre et 11 décembre 2015 ainsi que le 11 mars 2016.

Au cours de ces rencontres, sont abordées des questions de fond, internes à l’Église ou sujets de société, ainsi que des questions d’actualité ayant des répercussions pastorales. À l’issue de chaque séance, le conseil entend les services diocésains.

Au cours de ces trois sessions, poursuivant les travaux des précédentes assemblées presbytérales, le Conseil a repris les différentes propositions de regroupements et de noms à donner aux futures paroisses. Les enjeux humains et pastoraux ont été très sérieusement approfondis. Le Conseil s’est fait l’écho des réflexions émanant des paroisses (assemblées, EAP, curés, et autres initiatives) et en a échangé dans la perspective d’éclairer les décisions de l’évêque et dans un esprit d’unité de l’Église diocésaine.

Les 23 octobre 2015, le Conseil a aussi travaillé sur l’année de la Miséricorde et les différentes propositions à faire et à faire connaître, ainsi que sur la confirmation des adultes, le partenariat avec le Sénégal (notamment l’accueil de prêtres sénégalais dans l’Yonne), les permanents pastoraux.

Le 11 décembre 2015, le Conseil s’est attardé assez longuement, dans un même échange, sur deux événements de l’actualité en France : les attentats du 13 novembre et les élections régionales. Il était important que nous nous disions comment tout cela était perçu dans les différentes communautés du diocèse. Ce sujet a permis, notamment, de réfléchir sur le dialogue interreligieux, surtout les relations avec l’Islam. Il est essentiel pour notre Conseil de vivre ces événements dans la foi et l’espérance de l’évangile. Nos communautés doivent se sentir concernées.

Enfin, à la rencontre du 11 mars 2016, la réforme définitive des paroisses et des doyennés a été présentée (cf. EdY N° 3 / 2016). Le Conseil a travaillé le projet de statut des EAP proposé par notre évêque et destiné à remplacer, dans le nouveau contexte des paroisses, la charte en vigueur depuis décembre 2012. La réforme des paroisses entraîne des changements multiples (registres, comptabilité, ...) qui ont été réfléchis en Conseil et seront applicables dans les paroisses dans les semaines et mois qui viennent. Cette dernière session était en outre consacrée à une réflexion fondamentale sur l’évangélisation des jeunes et les vocations.

P. Hugues GUINOT
Secrétaire

Navigation