Une journée diocésaine des migrants conviviale

Add this
Le dimanche 14 janvier 2018, le soleil était au rendez-vous pour la journée mondiale de la pastorale des migrants placée sous le signe de la convivialité, que nous avons vécue cette année à Joigny.

Une belle assemblée a participé à la célébration eucharistique dans l'église Saint-Jean-Baptiste de Joigny, animée par les chorales africaines de Sens, Pont-sur-Yonne et Auxerre ainsi que Paul Lawson, responsable liturgique de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Joigny. La procession des offrandes nous a offert une note exotique avec les corbeilles de fruits portées au rythme de danses jusqu'à l'autel.

 

Lire l'homélie prononcée par le Père Jean-Michel Tendeng, responsable diocésain de la pastorale des Migrants

 

À la fin de la célébration, les participants se sont dirigés vers la salle des Champs Blancs prêtée par la municipalité. Le maire de Joigny, M. Bernard Moraine a salué chaque migrant de sa circonscription et a ouvert l'apéritif par une petite allocution au cours de laquelle il a partagé son souci d'une bonne intégration pour les migrants et sa satisfaction de travailler en lien avec le Secours Catholique. Plus d’une centaine de personnes ont pu gouter les spécialités culinaires des uns et des autres au cours d'un repas partagé. L'après-midi, les chorales africaines nous ont offert une belle animation avec chants et danses. Puis le Père Jean Michel Tendeng a rappelé les paroles de notre pape François, nous invitant à les méditer : “Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer" le migrant.

À l'invitation du Père Jean Michel, j'ai rappelé, en tant que responsable du groupe local du Secours Catholique, que cinq de nos bénévoles donnait chaque lundi des cours de français aux résidents du foyer Coallia avec qui nous avons signé un pacte de partenariat.

Personnellement, j'accompagne quelques familles syriennes, irakiennes et arméniennes... des familles déracinées et éclatées au sein de l'Union Européenne. Une expérience riche de partages, de découvertes où le but est que ces personnes retrouvent la confiance et la sécurité, l'autonomie après l'expérience de la guerre, de la rupture, parfois de la prison. Elles ont besoin d'être accompagnées dans leurs démarches administratives, les jeunes mamans attendent des conseils pour l'éducation de leurs enfants, elles ont besoin de reconnaissance. Récemment, à Autun s'est déroulé un forum "Migrants" au cours duquel il était question de "parrainages".

Quel accueil offrons-nous ? “L'accueil est inscrit dans la Parole du Christ” nous rappelait le Pape François. Et il ajoutait “Que nous apprenions à aimer l'autre, l'étranger, comme nous-même”.

Cette journée s'est terminée par un temps de prière.

Cette journée riche d'échanges, de rencontres, a été l'occasion de prendre rendez-vous avec le pôle solidarité afin de travailler plus en lien avec la paroisse.

Brigitte Siard,
responsable de l'équipe du Secours Catholique de Joigny

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :