Dieu scrute nos cœurs

Add this
Les scrutins étaient au cœur de la formation des accompagnateurs du catéchumènes du samedi 28 janvier 2017.

Les accompagnateurs du catéchuménat ont abordé un thème très particulier : la célébration des scrutins pendant le temps de purification et de l’illumination. Ces fameux scrutins ont mauvaise presse et paraissent inappropriés à notre époque  : ils tombent pendant le Carême, temps de pénitence et de confession, sans parler des exorcismes qui les accompagnent et de ce que les élus vont vivre, de la redondance du rite (trois fois en trois semaines). Mais ce serait bien mal connaître ce qui se cache sous de simples substantifs. 

Révéler le beau, le bien

Je vous propose de découvrir avec le regard neuf de celui qui veut comprendre ce que le père Alain Raynal nous a fait vivre, lui qui n’a pas eu honte d’avouer qu’il était jusqu’à peu indifférent voir réticent à ces fameux scrutins, n’en voyant pas l’enjeu. Mais chemin faisant, en préparant notre rencontre, il a posé son regard sur les scrutins. “La proximité du sacrement et de la rencontre particulière avec Dieu qui s’y opère, nous demande de traverser des turbulences en nous enracinant dans notre engagement. C’est cet enracinement qui nécessite un choix, un tri, des renoncements, une opération à répéter.” “L’humilité nous pousse à regarder avec amour le mal et le bien de nos vies. Cependant ces trois rendez-vous sont un trésor. Ils ne visent pas seulement à guérir du mal, ils révèlent le beau et le bien des personnes et permettent de dire un immense oui au Christ qui s’offre dans les sacrements”. La Samaritaine, l’Aveugle-né, la résurrection de Lazare : le Christ apaise nos soifs, sa lumière entre dans notre vie et nous sommes prêts à goûter à la résurrection sur terre. N’ayons pas peur de ce regard d’amour que pose le Christ sur chacun de nous.

Corinne Vettivelu,
responsable du service diocésain du Catéchuménat

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :