Double temps fort pour la paroisse Saint-Loup-en-Armance

Add this
Dimanche 2 juillet 2017, la paroisse Saint-Loup en Armance s'est réunie en l'église d'Avrolles pour une messe de rassemblement, qui a été l'occasion pour une quinzaine de paroissiens de recevoir le sacrement des malades.

Dimanche 2 juillet, la messe de la paroisse Saint Loup en Armance était une messe de rassemblement, célébrée en l’église Sainte Béate d’Avrolles. Concélébrée pour tout dire puisque le Père Alain Raynal, curé de la paroisse, était assisté de Frère Marcel Sion, vicaire, et de Patrice Meignen, diacre.

Sous les voûtes de l’édifice avait pris place une belle assistance, au premier rang de laquelle une quinzaine de paroissiens occupaient les deux premiers rangs.

En effet, ils avaient demandé à recevoir le sacrement des malades à l’occasion de cette messe de rassemblement.

Cette célébration avait été minutieusement préparée depuis plusieurs semaines et les demandeurs du sacrement avaient reçu quelques jours auparavant un beau texte du Père Raynal, expliquant le déroulement de la cérémonie et le sens du sacrement.

Le sacrement des malades est désormais bien autre chose que l’extrême onction de jadis, administrée aux mourants ; il s’adresse aussi aujourd’hui aux malades, de toutes générations, aux personnes qui sont sorties de la maladie ou qui ont besoin de forces pour affronter une période difficile de leur existence : maladie bien sûr, vieillesse.

Donc ce dimanche 2 juillet, après la lecture de l’Évangile selon Saint Mathieu et une homélie remarquée, le Père Raynal se dirigeait vers les deux premiers rangs de fidèles demandeurs – prêts à recevoir le sacrement des malades.

Successivement, il interpellait chacune et chacun par son nom de baptême et procédait à l’imposition des mains sur la tête puis à l’onction avec l’huile sainte sur le front et au creux de la main, à quoi il était simplement répondu : Amen (je crois).

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :