Journée mondiale du migrant et du réfugié 2018

Add this
Le 14 janvier 2018, l’Église universelle célèbre la 104ème Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière : “Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer les migrants et les réfugiés”.

À cette occasion notre Pape François nous exhorte à la mobilisation envers nos frères fragilisés par une migration forcée. Cette mobilisation s’articule autour de quatre verbes : “accueillir, protéger, promouvoir et intégrer”.

L’accueil de l’étranger est un des fondements de l’Église, et le flux constant de migrants vers nos pays industrialisés nécessite élans de générosité, ingéniosité et mobilisation, qu’elle soit individuelle ou collective. Nous savons tous que l’accueil des migrants ne fait pas l’unanimité et soulève inquiétudes et contestations, même au sein de l’Église.

Pourtant la migration est le paradigme de notre histoire du salut . L’Ancien Testament est même une invitation constante à accueillir l’étranger : “L’immigré qui réside avec vous sera parmi vous comme un compatriote, et tu l’aimeras comme toi-même, car vous-mêmes avez été immigrés au pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu.” (Livre du Lévitique 19,34)

Dans notre Église diocésaine

En septembre 2015 le Pape François appelait chaque paroisse d’Europe à accueillir une famille de migrants. Une forte mobilisation s’était alors mise en place, et dans chaque paroisse qui avait une structure disponible des familles avaient été accueillies. Cet accueil nécessite également un accompagnement social et humain qui mobilise encore aujourd’hui de nombreux bénévoles. Cette chaîne de solidarité, au sein de notre église diocésaine, indispensable et bien réelle, se fait dans la plus grande discrétion, mais ce n’est pas pour autant qu’elle n’existe pas.

L’Église n’a pas vocation à se substituer aux associations caritatives existantes, il est cependant essentiel de travailler en partenariat avec elles. Nous pouvons intervenir par des appels aux dons en fonction de besoins ponctuels identifiés, un accompagnement individualisé, des cours de français, ou par la participation de bénévoles à la demande des associations. N’oublions pas que s’il est important de fournir un toit, il faut aussi accompagner.

La fraternité est le chemin pour contribuer à un vivre ensemble plus paisible qui nous permettra d’être en accord avec notre foi.

Une rencontre diocésaine

À l’occasion de cette journée, notre église diocésaine rassemble à Joigny tous les bénévoles et les migrants de notre département pour un temps de prière et de partage dans une ambiance fraternelle, à travers une messe et un repas partagé.

Découvrez tous les outils d'animations proposés par le service national de la pastorale des Migrants et des personnes itinérantes sur le site www.migrations.catholique.fr.

Mots-clés associés :
Navigation
Actualités
Message du pape François pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié 2018

« Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les réfugiés »

Mots-clés associés :