L’Évangile est la plus belle des lumières

Add this
Édytorial de la revue diocésaine du mois d'avril 2016, par Mgr Hervé Giraud

EDY nous propose un dossier consacré à la “relecture spirituelle” ou “révision de vie”.

Force est de constater que, jusque dans le monde de l’entreprise, on cherche aujourd’hui, et de plus en plus, à effectuer des “retours d’expérience” pour tirer les leçons de réussites ou d’échecs professionnels, afin d’améliorer, par exemple, un dispositif de sécurité ou un produit.

Or, à notre société qui réagit vite, zappe, rebondit, passe d’une actualité à l’autre, a “le nez dans le guidon”, les modes de relecture que propose l’Église peuvent apporter une aide essentielle.

Songeons aux pratiques et conseils du “voir, juger, agir”, du “devoir de s’asseoir”, de “l’accompagnement spirituel”…

Ces moyens aident à ralentir notre rythme, à ouvrir nos yeux, à réfléchir, à prendre du recul, à objectiver et à mettre des mots sur un événement joyeux ou douloureux.

Oui, la parole libère  ; parfois elle guérit. D’où la nécessité de prendre le temps de nous écouter, de parler, de partager en commençant par les couples et les familles.

Certains chrétiens aiment aussi à se retrouver en équipe pour mieux comprendre leur propre vie dont l’interprétation n’est jamais figée. L’Évangile est alors la plus belle des lumières pour comprendre les événements dans lesquels le Seigneur nous fait signe.

Une relecture fréquente, sans attendre les crises, dans un dialogue simple peut parfois ouvrir à une meilleure compréhension de soi, de sa vie et laisser entrevoir de nouveaux horizons. Ainsi, relire spirituellement sa vie, ce sera accepter de se convertir, de recevoir une parole autre.

Que les témoignages qui nous sont proposés dans ce dossier nous aident donc à trouver notre propre voie vers cette relecture de vie qui conduit à l’action de grâce.

Mgr Hervé Giraud, archevêque de Sens & Auxerre

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :