Récollection annuelle des diacres de la province

Add this
Du 11 au 13 novembre 2016, les diacres permanents de la province apostolique de Bourgogne, le plus souvent accompagné de leur épouse, ont vécu une récollection à l'Espace Bernadette Soubirous, à Nevers, sur le thème "Discerner en conscience et en situation".

Comment en conscience et en confiance peut-on prendre une décision décisive, voire majeure ?

Les diacres de la province de Dijon, dont une dizaine de notre diocèse se sont vu initiés à cet exercice du discernement.

"Discerner en conscience et en situation", tel le thème que Mgr Hervé Giraud a proposé aux diacres présent pour la récollection annuelle. En commençant par ce passage surprenant de la décision de Joseph d’accueillir Marie malgré les difficultés auxquelles ils pourraient être exposés tous les deux, Mgr Giraud nous a introduit, dans cette réflexion : une décision fruit du temps, d’une conscience en Dieu, ancré dans l’écoute, le lâché prise, se laisser guider tout en s’engageant en toute liberté, en conscience éclairée…

Voilà en quelques mots l’enjeu de cette récollection pour des ministres qui souvent sont amenés à prendre des décisions qui les engagent mais engagent tout autant la communauté.

Mgr Giruad nous a conduit à observer autrement nos actes, nos élans, avec distance, réflexion. Savoir faire advenir les questions même en oppositions, tout en partant d’appuis fondamentaux : la dignité, l’équilibre entre calcul et raison, et avant tout comment nous plaçons-nous devant la morale, et quelle place doit-elle prendre. Peser en temps le bien-fondé de la loi, des lois : la loi morale, la loi civile, la loi canonique. Tout ce qui est légal est-il forcément moral ? Et ce qui est moral doit-il être toujours assujetti à une loi, même à un principe ? Le principe du discernement doit tout autant interroger quant aux conséquences prévisibles d’une décision. Envisager celles dont on ne peut soupçonner seul, ce qui induit le ou les conseils sans trop les multiplier afin d’éviter d’entrer dans le doute, qui implique les hésitations… En conclusion la recherche d’une décision en toute conscience requière le temps, le recul, les conseils mais s’ouvrir par la prière à la raison parce qu’une décision dès qu’elle entre en action est irréversible.

Aussi, par un vocabulaire très surprenant et soutenant ses propos, Mgr Giraud nous a ouvert à cette fameuse loi de la gradualité qui déjà par son mot même indique bien le sens de la progression dans l’approche de certaines situations singulières auxquelles nous pouvons être confrontés.

Du vendredi soir au samedi soir Mgr Hervé Giraud a su nous insuffler à partir de ses interventions le goût et l’intérêt du discernement dans nos ministères (ceci valant tout autant pour quiconque en toute situation incisive).  En nous invitant en groupe à reprendre tous ces sujets qu’un discernement demande pour une conduite ou une décision, nous avons pu toucher et considérer le concret à travers nos échanges et témoignages personnels. Mais Mgr Hervé Giraud n’en est pas resté là puisqu’il a également su captiver son auditoire par le e-continent, le numérique, et les réseaux sociaux : la pertinence pour l’Eglise d’être présent au monde dans ses diverses et nouvelles expressions. Etre présent mais être tout autant vigilent. Si Mgr Hervé Giraud nous invite donc à la prudence il nous garde bien des a priori qui enferme dans l’ignorance. L’utilisation des nouveaux outils de communications, mais outils d’élaboration de compte rendus par exemple ne pourraient être si l’on devait s’en priver.

Nous remercions notre Archevêque d’avoir donné de son temps et nous prodigué ses compétences

Au nom des diacres de notre diocèse,

Arnaud Perrier, Olivier Truillet

 

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :