S'aimer - semer : la joie de la rencontre

Add this
Yves et Martine Le Floch, responsables de la pastorale familiale du diocèse, ont participé aux 8èmes Journées Nationales Extraordinaires et 50èmes Journées Internationales des CPM qui se sont tenus du 28 au 31 octobre 2016 à Lourdes

Voici quelques passages des interventions proposées en lien avec l'Exhortation Apostolique Amoris Laetitia

 « Les nouveaux aventuriers du couple »

Agnès AUSCHITZKA : journaliste spécialisée (Famille et Jeunesse)

Ces hommes et ces femmes qui choisissent de vivre ensemble aujourd'hui, de former un couple , sont riches de nombreux modèles et deviennent de « nouveaux aventuriers ». Ces nouveaux couples sont des pionniers mais ils ne sont ni moins bons ni meilleurs. Pour nous qui les accompagnons, cela  impliquent de nouveaux besoins d'accompagnement. Nous devons défricher et ensemencer de nouveaux chemins pour  nous rejoindre et marcher ensemble. Les couples que nous rencontrons appartiennent à deux catégories : il y a ceux qui passent de l'état de célibataire à une vie de couple et ceux qui ont déjà vécu une vie de couple. Dans les deux cas, les animateurs de CPM doivent s'interroger sur la manière de les rejoindre à l'occasion de cette demande de mariage à l'église et de les accompagner.

S'aimer à l'heure de l'informatique n'est pas s'aimer à l'heure épistolaire. La vie familiale n'a jamais été un long fleuve tranquille mais aujourd'hui, les nouvelles conditions de vie provoquent des pluies torrentielles.

Ces nouveaux couples ne sont plus dans la même logique que nous, nous devons être attentifs à accueillir leur chemin. Il nous faut reconnaître avec eux la présence de Dieu dans leur amour et dans la fécondité de leur amour. Comment rendre visible ce modèle proposé par Jésus ?

Semer : l'initiation au sacrement de mariage

Père Christian SALENSON        

Les animateurs préparent des couples à vivre un sacrement , à vivre en chrétien un sacrement. Sur ce chemin  d'accompagnement humble, de découverte du mystère de Dieu présent dans les quatre piliers du mariage, il incombe de créer les conditions favorables pour que l'action de Dieu dans la vie des couples soit manifestée. Un animateur est avant tout un témoin de la foi, de la relation vitale entre le Christ et chaque personne. Il doit avoir soin de garder sa propre place, le seul initiateur, c'est le Christ. Dieu parle, est amour et croit en l'amour de ce couple. L'Esprit Saint ne nous a pas attendu.

 

La joie de la rencontre : ne pas rester des chrétiens « amidonnés »

Père Jean Luc RAGONNEAU

Pour ce faire, il importe de renouveler notre rencontre personnelle avec le Christ. Si nous acceptons de vivre cette rencontre et de nous laisser bousculer par elle, elle donnera sens à notre identité d'accompagnateur. Ainsi nourri de la Bonne Nouvelle par la Parole, nous pourrons être les « passeurs » que le Christ nous demande d'être. Cette attitude nous permettra d’œuvrer pour une Église ouverte.

Tous ces jeunes qui viennent nous voir ont tous leur place. C'est notre rencontre avec le Christ  qui met la joie dans les CPM, si notre présence est habitée par Jésus Christ, notre présence dans les CPM ne vieillit pas.

L’Église n'est pas là pour juger,  pour mettre des interdits mais pour créer des liens qui s'appellent MISÉRICORDE.

Les jeunes couples viennent car ils ont soif mais nous, avons-nous soif d'eux ?

 

Monseigneur BROUWET, évêque de  Tarbes-Lourdes présent lors de notre rencontre a rappelé l'importance d'un parcours  spirituel mais aussi pratique, enraciné dans la philosophie humaine. Il n'y a pas de domaine réservé au célébrant et un réservé aux laïcs, cela risquerait d'être un contre témoignage.

Tous ont rappelé la nécessité de prévoir des rencontres après la célébration du mariage, il faut garder le lien avec ces nouveaux mariés. N'oublions pas que pour la plupart, nous sommes le lien avec l’Église. Deux exemples :

  • Un jeune couple connaît la douleur de perdre son enfant à la naissance,  ils appellent l'un des couples qui les a préparé au mariage l'année précédente afin de les accompagner dans cette épreuve.
  • Rencontre fortuite entre un des mariés des années précédentes et un des couples qui les a préparés au mariage: son couple rencontre des difficultés suite à un gros problème professionnel entraînant des soucis financiers.  Il se confie spontanément et demande s'il est possible de se voir pour en parler en couple.

Martine et Yves LE FLOCH

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :