Carême 2017 : propositions du CCFD-Terre solidaire

Add this
Mandaté par les évêques de France pour animer le temps du Carême sur le thème de la solidarité internationale, le CCFD-Terre Solidaire invite cette année à redonner sens à la citoyenneté.

Lors des Journées Mondiales de la Jeunesse, à Cracovie, en juillet 2016, le Pape François s’adressait aux jeunes rassemblés et les invitait, au cours d’une prière, à devenir des acteurs politiques : “Dieu nous invite à être des acteurs politiques, des personnes qui pensent, des acteurs sociaux… Dieu nous enseigne à le rencontrer en celui qui a faim, qui a soif, en celui qui est nu, dans le malade, dans l’ami qui a mal tourné, dans le détenu, dans le réfugié…”. “Voulez-vous changer le monde ?” leur a-t-il demandé, à plusieurs reprises. Cette interpellation nous est adressée, à chacun, en ce temps de Carême qui est un temps de vérité et de ressourcement de nos convictions : Voulons-nous changer le monde ? Et si nous le voulons, voulons-nous changer notre vie ?

Il s’agit de vivre une conversion du regard et de l’écoute, et de renouveler notre action politique au sens premier du mot “politique” : ce qui concerne “notre vie commune” et ce qui déploie notre “bien commun”. L’appel qui est lancé est de donner et redonner sens à la citoyenneté, cette conscience d’être d’une même humanité, d’habiter une même terre et d’être engagés vers un même avenir. 

Extrait de la lettre aux communautés chrétiennes, brochure “Vivre le Carême 2017”

Deux supports pour nous accompagner durant 40 jours

Une brochure détaillée

La brochure est organisée en cinq étapes :

  • première étape : Écouter, se laisser toucher par les cris du monde.
  • deuxième étape : Comprendre ce que nous entendons, ce que nous voyons en cherchant à nous rendre plus proche de ceux qui crient.
  • troisième étape : Espérer, Croire et Oser prendre des initiatives pour que les cris soient entendus.
  • quatrième étape : Agir pour la justice et le bien commun avec celles et ceux qui sont loin.
  • cinquième étape : Célébrer la vie donnée (propositions aux communautés chrétiennes), avec un rappel sur le sens de la collecte, une animation liturgique pour la messe du 5e dimanche de Carême et l’Arbre de Vie.

Les quatre premières étapes comprennent :

  • un témoignage d’acteurs engagés ici, en France (exemple : “Sans doute, oser accueillir l’autre, sans vouloir qu’il me ressemble, est un pas à faire dans la confiance, parfois même un saut dans l’inconnu.” par Frère Benoît, de la communauté de Taizé, pour la fiche n°3)
  • un témoignage de là-bas grâce aux paroles de partenaires (exemple : “C´est inouï ! Jamais je n´aurais cru que cela serait possible. L’idée de partage, d´humanité, d´amitié, n´est pas un vain mot, mais une réalité.” par la troupe Kesav Tchavé, Slovaquie, témoignage de la fiche n°4.)

La cinquième étape propose notamment une animation liturgique avec les textes de cinquième dimanche de Carême. Nous sommes invités à rejoindre la démarche du CCFD-Terre Solidaire, particulièrement avec l’Évangile de Jean (11, 1- 45) à travers l’attitude de Jésus et de ses amies Marthe et Marie. Accueil, offertoire, prière universelle,… les propositions ne manquent pas pour animer toute la liturgie de ce cinquième dimanche.

Un livret d’accompagnement pour chaque semaine du carême

De petit format, ce livret reprend le cheminement de la brochure et peut aussi bien se vivre comme une démarche personnelle, comme être vécu en famille, en équipe, au sein de son groupe de partage.

Chacune des étapes comporte une illustration de “l’Arbre de vie” et une proposition pour cheminer personnellement et en communauté avec :

  • un extrait d’un texte de la Bible pendant la période de Carême,
  • une parole de témoins d’ici,
  • une parole de témoins de là-bas,
  • des questions qui invitent à la méditation et à la réflexion personnelle et/ou à partager avec d’autres.

L’arbre de vie

Matérialiser notre démarche de carême avec un arbre en 3D, à faire évoluer pendant 5 semaines, voici l’animation fil rouge qui nous est proposée.

L'arbre de vie, c’est le Christ ressuscité. Toutes les croix actuelles d’Amérique latine, d’Arménie, et celles depuis des siècles… sont décorées de l’action des hommes, de fleurs et de fruits, c’est le résultat du don du Christ, de la vie à toute la nature, aux êtres humains dans la Création…

Symbole du cheminement vécu pendant le carême, l’arbre de vie s’enracinera, bourgeonnera, fleurira et fructifiera au fur et à mesure. Chaque semaine, nous sommes invités à vivre une étape avec les fiches d’animations proposées dans la brochure et le livret d’accompagnement.

Par exemple, pour la première étape, chacun est invité à réfléchir sur son écoute des cris du monde, symbolisé par le terreau, déposé au pied de l’arbre le premier dimanche de carême.

La décoration de l’Arbre de Vie peut se réaliser avec des groupes divers : en catéchèse, aumônerie, avec des jeunes, ou avec un groupe d’adultes ou des groupes intergénérationnels…

Mots-clés associés :
Mots-clés associés :