Soirée avec Christian Delorme

Add this
Lundi 22 mai 2017, Christian Delorme est venu nous parler de son livre la République, L’Église et L’Islam.

 

 

 

                                         

 

Le groupe lecture du Puits d'Hiver

a invité le Père Christian Delorme,

auteur avec Rachid Benzine du livre

 

 

Plus de 80 personnes rassemblées à la salle des fêtes de Chichery

autour du thème Comment apprendre à vivre ensemble en dépassant nos peurs ? 

 

                                                 

 

Témoignages

Bien sûr de se retrouver si nombreux autour de cette question du vivre ensemble, chrétiens et musulmans, m’a touché. La question est complexe, dans un monde bouleversé. La question est humaine, politique, économique et dépasse notre territoire français. Ce sont quelques réflexions et surtout sur la fin de son intervention qui restent marquantes pour moi : Comment faire pour que la partie de la société mise de côté puisse réintégrer notre société ? Aller dans le sens de faire grandir le respect de l’autre, faire grandir la fraternité en appartenant à une association, dans la vie tout simplement en créant des liens à la sortie de l’école, dans le voisinage, en parlant par exemple du ramadan qui commence, en participant à un groupe qui travaille les textes… Une femme,  Pasteure à  Sens, nous a parlé d’une association  qui travaillait à favoriser les rencontres avec des personnes musulmanes autour de la vie au quotidien ? Nous sommes les enfants d’un même créateur, pour développer ce sentiment d’appartenance à une même patrie : il nous faut dépasser les fraternités particulières pour une fraternité plus grande. Combien la solidarité, le souci les uns des autres est à développer ! Sommes-nous prêts au partage ? Se raconter notre histoire, histoire familiale, histoire de notre vivre ensemble et ses pages sombres, nous construits, nous soudent. Au travers des pages sombres de l’histoire, se trouve aussi du positif. La Fraternité n’est elle pas la question centrale ?    Marie-Agnès S.-C.

Quand on veut connaître quelqu'un, il faut entrer en dialogue et alors on se comprend un peu mieux. C'est ce que réussit à faire Christian Delorme et que nous n'arrivons pas à faire. Il nous permet d'entrer un peu en amitié par son intermédiaire avec l'autre en oubliant nos préventions. Nous voyons les musulmans non plus d'abord comme un problème mais comme des personnes. Jean-Max G.


Après le constat de différences culturelles avec les Musulmans, leur difficulté de vivre la "laïcité" à la Française, le moyens de vaincre nos peurs est de "faire ensemble". Et les précisions de Christian D sur la "Fraternité" :
"La France est le seul pays au monde qui a inscrit "fraternité" dans sa devise . Mais il a fallu du temps pour l'écrire (en 1848) et surtout la vivre dans le sens qu'on lui donne aujourd'hui. 
"La guerre 14/18 , avec les souffrances et la mort de nombreux jeunes a amener à une prise de conscience que ceux qui croyaient et ceux qui ne croyaient pas appartenaient à une même patrie en vivant cette "fraternité républicaine" qui doit dépasser toute fraternité particulière". "Pour les croyants cette fraternité peut être attaché au Créateur"
Sur l'accueil des migrants venus de pays musulmans il faut un discernement rigoureux, on ne peut nier l'existence de réseaux mafieux, mais il est inadmissible de dire "fermons les portes". Frère Stan H.

 

  Ce fut une belle et bonne soirée très riche. C'est toujours un grand privilège que de pouvoir rencontrer l'auteur d'un livre   surtout après avoir étudié ce dernier en groupe de lecture. Nous avons apprécié l'aisance avec laquelle s'exprime Christian Delorme, sa bonne expérience, la justesse de ses analyses et sa grande ouverture d'esprit. Peut-être aurait-il fallu partir du regrettable constat de la présence en chacun de nous  d'une certaine dose ... de racisme ? Néanmoins, ce que nous avons retenu c'est que pour se connaître et s'aimer mutuellement,  il faut beaucoup de temps et surtout réaliser de belles choses ensemble ! Sauf exceptions, le dialogue profond ne peut intervenir qu'une fois la confiance installée grâce aux réalisations positives obtenues...  Merci aux organisateurs et animateurs de cette soirée intéressante. Gérard et Geneviève C.