Journée Chrétiens dans le Monde Rural

Add this
Le 2 octobre 2016, l’équipe fédé du CMR nous a convié à venir partager une journée ou un après midi ouvert à tous au Puits d’Hiver.

Une vingtaine de personnes du CMR se sont retrouvées le dimanche matin pour l'assemblée générale. Nous étions une quarantaine l'après-midi pour partager un temps de témoignages autour du thème : « DEMAIN, partout dans le monde des solutions existent » … dans l’Yonne aussi !

                                      

     Céline Faucheux, la présidente du CMR, nous a accueilli en nous présentant le programme de l'après-midi.
 

Céline nous explique la CNV (Communication Non Violente) que pratique des maîtresses d'école formées à la CNV, dans leurs classes. Les enfants sont accueillis par des émoticônes qui leur permettent d'expérimenter la "météo intérieure" en exprimant par la suite leur sentiment. De cette façon, cela permet une médiation (de résoudre certains conflits entre les enfants), c'est une ouverture à la bienveillance, un facteur de Paix. Céline nous propose de pratiquer le système.

 

                                        

Frère Jean de Flaujac prend la parole et nous présente l'ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique). Francine Chamoin n'a pas pu venir, mais elle a transmis à Frère Jean les informations.

cliquer sur l'image pour les informations concernant ADIE



Pascal Paquin d'Alternatiba, en continuité avec sa première intervention au début de l'année lors du café à thème au Puits d'Hiver. nous parle suite à la situation écologique d'une monnaie locale complémentaire. La concentration des richesses est un problème qui s'aggrave ainsi que le dérèglement climatique. La monnaie locale complémentaire est un des outils pour une économie humaine, solidaire et réelle. Actuellement, 40 monnaies locales complémentaires existent.
Pour le département de l'Yonne, il est prévu une monnaie locale complémentaire, mais il faut attendre encore une bonne année car la création d'un circuit local, représente un travail long. Par exemple, la loi impose que cette monnaie n'édite pas des billets mais des coupons. Pascal nous redit que notre assiette représente 27 % du réchauffement climatique. La suite de ce projet sur le site : http://yonnelautre.fr