L’après COP 21

Add this
Le 17 janvier 2016, nous étions une quarantaine pour ce café à thème autour de l’après COP 21.

Jean De Flaujac nous a présenté les 6 chapitres de Laudato Si, l’encyclique du Pape.
A travers ce balayage, il nous incite à le lire, et nous résume ainsi le message : la Création est un don, un bien commun à transmettre. Des lieux de dialogue sont essentiels pour agir ensemble. Le Pape nous appelle à la sobriété heureuse. Tout est lié : la sauvegarde de la nature, la destination universelle des biens, la lutte pour la justice, la lutte contre la pauvreté, la paix, la louange de Dieu.

Laurence et Christian nous parlent des Assises Chrétiennes de l’Ecologie qui se sont déroulées en août 2015 à St Etienne. Ils ont apprécié de voir la présence des jeunes dans l’assemblée. Ils ont assisté à de nombreux forums et conférence dont un forum animé par Laurence Breton (ancienne animatrice MRJC dans l’Yonne). L’invitation à la sobriété heureuse est là aussi encouragée. La question du réchauffement climatique est inquiétante.

Pascal Paquin nous a présenté le collectif Alternatiba dans l’Yonne. Ils se battent de façon non violente contre les projets réchauffant. Leur but est de mobiliser les gens, de faire connaître des solutions concrètes.
Il y a une coordination européenne entre les 170 « villages » Alternatiba, lieux où des individus font l’inventaire de ce qui existe et construisent des alternatives usant des formes d’énergie nouvelles, des modes de productions respectueux de la nature.
Une grande place est donnée à la discussion pour plus de solidarité et de fraternité.
« Il faut lutter contre le réchauffement sinon toutes les autres luttes (pour plus d’égalité sociale et plus d’humanité) seront perdues »
Pour toutes les informations, consulter le site http://yonnelautre.fr.

 
Nous pouvons commencer à agir dès maintenant par nos :

  •  Attitudes personnelles :changer soi-même sa manière de vivre en limitant les dépenses d’énergies, les gaspillages, en faisant du covoiturage et profiter de toutes les occasions pour faire de l’information sur ces sujets : en famille, sur le lieu de travail, avec nos relations…
  •  Actions politiques : participer aux « plaidoyers » (entre-autre signatures de pétitions…) : en particulier le  CCFD-Terre Solidaire a décidé de réagir et de faire réagir l’opinion dès que des décisions politiques seraient en désaccord avec l’esprit de la déclaration finale de la COP 21.
  •  Actions associatives : participer à des actions non-violentes,  locales, de résistance, dans un cadre associatif (veiller à la non mise en œuvre de l’exploration des gaz de schiste, réaction à tout projet « réchauffant »