Migrants et Réfugiés, quel accueil dans l'Yonne ?

Add this
Le 29 mai 2016, nous étions une trentaine pour ce café à thème autour de la question "Quel accueil des migrants et des réfugiés dans l’Yonne ?"

Christian et Philippe ont ouvert la séance en lisant des phrases poignantes d’un texte inédit de Daniel Pennac "Eux c’est nous" :

    Dès qu’il s’agit de ne pas aider quelqu’un, on entend tout. A commencer par le silence.

                                                           


Puis Philippe nous a permis de clarifier notre vocabulaire :

  •     DEMANDEUR D’ASILE : Celui qui demande le statut de réfugié, car il se considère menacé pour sa vie dans son pays.
  •     REFUGIE : Il y a le mot fuir comme fuir son pays à cause de la guerre, des persécutions… C’est une personne qui a obtenu dans un autre pays que le sien le statut réfugié, en application de la convention de Genève
  •     DEBOUTE : une personne à laquelle le statut de réfugié a été refusé par l’administration
  •     SANS PAPIER : un étranger qui vit en France sans avoir le droit d’y séjourner (entrée illégale, non demande ou refus d’octroi d’un titre de séjour, non renouvellement...)
  •     ETRANGER : Une personne qui réside sur le territoire d’un pays dont elle n’a pas la nationalité
  •     MIGRANT : quelqu’un qui quitte son pays pour aller s’installer ailleurs. Il est émigré pour son pays d’origine et immigré pour le pays d’arrivée.
  •     IMMIGRE : une personne née à l’étranger, de parents étrangers et qui réside en France

 La Cimade 89  Présentation de la Cimade par Béatrice et Philippe :

On est touché par ces personnes et ces visages qui peuvent nous ressembler, loin des hordes que l’on nous impose à la TV.                         Bien souvent la honte d’être citoyens d’un pays inhospitalier qui a si peur des migrants.

La Cimade est établie dans l’Yonne à :

  •     Auxerre : 2, rue des boucheries - 07 70 63 11 07 - mail : yonne@lacimade.org, permanence le mercredi de 14h à 17h
  •     Sens : Espace St Savinien, 63, Boulevard de Verdun, Bat. F, 2ème étage, bureau 15, permanence le mercredi de 14h à 15h30

En tant qu’association oecuménique, la CIMADE gère l’accompagnement administratif et juridique. La permanence se déroule le mercredi après-midi et six bénévoles reçoivent et essayent de faire face à toutes sortes de situation, sans jugement mais dans l’accueil, l’écoute, la compréhension :

  •     des demandeurs d’asile à n’importe quel moment de leur procédure en cours
  •     des migrants demandant un titre de séjour, un renouvellement de leur titre, une domiciliation, un dossier d’aide juridictionnelle,    d’aide médicale ou autres...
  •     des étrangers installés en France demandant un regroupement familial...
  •     des célibataires aussi bien que des familles
  •     des personnes ou familles hébergées en structure, ou chez des particuliers, SDF...

Pour les autres démarches et besoins, les autres partenaires sont là : RSM, resto du coeur, épicerie solidaire, secours catholique, secours populaire, église évangélique...

Beaucoup de détresse dans les propos que nous recevons, de souffrance, d’inquiétude, de stress... dans des situations qui semblent bien souvent en impasse.


Trop d’aberrations : nombre de personnes reçoivent suite à leur demande de titre de séjour, une autorisation provisoire de séjour... sans autorisation de travail. Comment s’insérer alors ?? et vivre dignement avec sa famille ??          N’est-ce pas une incitation aux incivilités, à la délinquance...

Info RSM 89                                                                     Explication de RSM 89 par Marie

                                         Infos RSM 89                                                              Explications de RSM 89 par Marie


Intervention du Père Jean-Michel Tendeng de Sens qui s’occupe de la pastorale des migrants. Il nous rappelle que la migration est également présente dans la Bible. Dans notre monde en plein mouvement, la pastorale, qui est en lien avec les associations locales, à la mission de travailler pour la rencontre avec la communauté chrétienne, et éviter la peur du prochain. Éviter les préjugés et aider afin que le minimum soit apporter : un toit et du pain quotidien. l’Eglise encourage à aller vers, aux rencontres.

Lors de notre temps d’échanges, beaucoup de questions comme quel est notre rôle, notre pouvoir en tant que citoyen ? et un rappel sur les chiffres des 4 premiers mois de 2016, dans l’Yonne : 50 demandes d’asile, 16 mineurs isolés, 1 réexamen et pour mémoire 352.000 habitants.

LE CERCLE DE SILENCE SE RÉUNIT CHAQUE DERNIER MARDI DU MOIS À :

  • AUXERRE, place de l’Hôtel de Ville de 18H30 à 19H30
  •     SENS, place de la République de 18H à 19H

C’EST UNE MANIÈRE DE DIRE ON N’EST PAS D’ACCORD !

    

 

Christian « Face à la question du fait migratoire, on peut tous avoir une première réaction de crainte, voire de peur, avec la conséquence de refuser toute solidarité. A travers des rencontres interpersonnelles, par exemple, on se rend compte que ce sont des personnes qui cherchent le bien et non pas les embrouilles, et alors vient une empathie qui met en mouvement : on propose de l’aide car on est touché par l’autre souffrant. Mais cela pourrait ( devrait ? ) être complété par une démarche politique, auprès des élus locaux déjà, pour que globalement la situation de tous s’améliore. C’est ce que j’ai découvert à l’occasion de ce café sur les migrants dans l’Yonne. » Christian