L'avenir

Add this
Christian Canavesio, président de l’association, nous livre ses réflexions, ses certitudes et ses espoirs, en conclusion des 20 ans du Puits d’Hiver.

Cette relecture de vingt années nous a aidés à mettre des mots sur la vocation particulière de ce lieu, parmi les autres, dans l’église diocésaine.

Aller, en témoignant de l’Évangile, vers ceux qui ne viennent pas facilement vers l’Église, vers ceux que le Concile appelle les “hommes de bonne volonté”. Nourris de l’Évangile, être présent dans le monde rural.

Nous croyons que ce type de lieu d’Église a sa raison d’être, dans l’Yonne comme dans d’autres régions rurales. Pour participer, avec d’autres instances ou mouvements, à des expérimentations, à des débats pour rejoindre dans leurs vies les hommes et les femmes de nos villages, de nos quartiers, pour penser et expérimenter les nouveaux visages du monde rural et de l’Église. Et pour vivre encore et toujours la richesse des échanges entre personnes, groupes ou mouvements. Pour témoigner, par la vie de ce lieu, la joie, l’optimisme, l’espérance qui surgit de l’Évangile.

Telles sont les intuitions qui portent le Puits d’Hiver depuis sa création.

Nous vivons dans des locaux rénovés. A nous de les utiliser, de mieux les mettre à disposition des familles, des mouvements et des services d’église. Nous mesurons la chance de partager ce lieu avec les Frères missionnaires des campagnes. Nous profitons de leur présence notamment pour les célébrations eucharistiques, pour des temps de ressourcement, de formation, de silence…

La Feuille de Chou, notre petit journal, continuera à être un outil privilégié pour la mise en lien, le lancement de ponts, pour faire vivre le réseau Puits d’Hiver.

Tout ce qui a été vécu et partagé ici est venu des propositions de l’un ou de l’autre, qui rejoignaient les attentes d’autres personnes. Nous souhaitons continuer ce partage de démarches, d’interpellation, pour rester créatifs. Nous savons que l’avenir, que nous espérons de plus en plus humain, se construira à travers les rencontres, les relations, le souci de formation, la référence à l’Évangile, par des engagements, les célébrations eucharistiques et la prière.

Aujourd’hui nous "passons" vers vingt nouvelles années ! Pour inventer, avec d’autres, le monde et l’Église de demain, le Puits d’Hiver sera un lieu toujours ouvert, un lieu de créativité, lieu de passage au-delà de tout ce qu’on croyait impossible !

Christian Canavesio, président