Église de Saint-Aubin-Châteauneuf

Add this
L’église Saint-Aubin - Saint-Léonard

L’église est composée d’une nef principale avec voûte de bois en berceau du XVe siècle, d’une nef latérale voûtée d’ogives (pendentifs), d’une abside à 3 pans XIIIe siècle, de baies cintrées, de travées ogivales XVIe siècle et d’un clocher-porche de 1870.

Elle possède :

  • un bénitier en pierre du XIIIe siècle.
  • un retable de la Cène daté de la fin du XVIe siècle,
  • une statue de saint Aubin du XVIIe siècle,
  • saint Léonard, saint Antoine et le Christ en croix datant du XVIIe siècle.

L’église est ornée par les verrières représentant :

  • Saint Claude, Éducation de la Vierge de la 2e moitié du XIXe siècle, offerte par C. Leclerc et A. Roslin de Fourolles.
  • Annonciation, dans le style du XVe siècle, offerte en 1865 par Charles Bazin et sa femme.
  • Saint Charles Borromée donnant la communion aux pestiférés de Milan.

Saint Aubin


Saint Aubin est né vers 468-469. Il devient religieux dans le monastère de Tincillac où il en devient abbé en 5043.

En 529, il est élu, contre son gré, évêque d’Angers par acclamation populaire. Sévère et zélé, il s’élève contre les mariages incestueux et consanguins. Le Concile d’Orléans de 538 le juge trop sévère. Il est établi qu’il participa au Concile d’Angers en 540, où il servit d’interprète à saint Tugdual auprès du roi Childebert Ier, étant bilingue (breton, latin/roman). Il se fait remplacer en 549 par l’abbé Sapaudus. Il meurt le 1er mars 550.

(sources : Wikipédia)

Saint Aubin est fêté le 1er mars.