L’édito du père François Campagnac (juin 2017)

Add this
Voici le temps des fêtes de la foi ! Comme chaque année, le mois de Juin est l’occasion d’accueillir dans nos assemblées des enfants, avec leurs parents, leur famille, leurs parrains ou marraines, pour célébrer une étape sur le chemin de la foi : baptêmes, premières communions, professions de foi… Ces liturgies, belles et émouvantes, sont le lieu d’expressions de foi saisissantes. Les mots simples et vrais en disent long sur le parcours de chacun, sur la foi reçue et transmise par les jeunes eux-mêmes aux générations antérieures. La transmission de la foi se fait aujourd’hui aussi à rebours : des enfants ouvrent la voie à leurs parents…

Comme leurs ainés, les jeunes collégiens qui s’apprêtent à célébrer cette année leur profession de foi, ont seulement 11 ou 12 ans. Aux portes de l’adolescence, l’éveil d’un esprit critique leur donne d’exprimer leurs découvertes et leurs questions ou doutes avec spontanéité. Et ils ont l’audace de la prière simple que bien des adultes ont peu… Voici quelques traces de leurs pas laissées lors de leur préparation :

Jésus, tu me donnes de l’espoir ! Sache que je chante pour toi !
Merci pour ce que tu me donnes et ce que tu m’offres. Je te remercie pour tout
Merci de me faire vivre tout ce que j’ai vécu, et de m’accompagner tous les jours.
Merci Jésus, tu aides les opprimés, et tu prends soin des malades.
Je voudrais consacrer plus de temps à ma foi.
Jésus, aide ma famille aller de l’avant et à réapprendre à vivre dans la joie.

Avec eux, notre foi est en chemin…

Père François Campagnac
Curé de Notre-Dame de Montréal
Doyen de l’Avallonnais-Tonnerrois