Cudot : Sainte Alpais

Add this
Pèlerinage chaque année le lundi de Pentecôte

Née vers 1150 à Cudot, dans une famille chrétienne pauvre, Alpais devient lépreuse. Elle vit en recluse, paralysée, rongée par des maux atroces, ne se nourrissant que de l’Eucharistie, en extase perpétuelle, opérant des guérisons, lisant dans les pensées et les consciences. Une foule de gens accourt près de son grabat pour se recommander à ses prières.

Elle meurt le 3 mai 1211 en plein renom de sainteté dans toute l’Europe.

Pèlerinage à Cudot chaque année le lundi de Pentecôte.

Sur le même sujet
Sainte Alpais