Église de Bléneau

Add this
Placé sous le vocable de Saint Loup de Troyes, l’église de Bléneau nous invite à découvrir ses chapiteaux sculptés, sa peinture murale

L’église gothique Saint-Loup de Troyes est dotée d’un ancrage historique porté par une peinture murale dont la réalisation date de 1480. Elle fut repeinte en 1515 et restaurée en 1867. Il s’agit d’une représentation de Jean II de Courtenay, seigneur de Bléneau au XVème siècle. On remarque une inscription « Et puis Hay » ? Célèbre cri de ralliement de Jean II lors des combats.

D’un point de vue architectural, cet édifice se caractérise par des chapiteaux sculptés de scènes bibliques significatives. L’une des autres particularités réside dans la qualité du mobilier. Au détour d’une halte au sein de cet édifice, on peut s’attarder sur l’observation notamment de deux bénitiers de pierre et de fonte ou encore le groupe sculpté de Notre Dame de Liesse.

En observant la façade extérieure, le portail central porte l’inscription suivante inspirée d’un décret révolutionnaire : « Le peuple français reconnaît l’être suprême et l’immortalité de l’âme ».

L’édifice possède une multitude d’éléments décoratifs dont des chapiteaux sculptés de scènes bibliques très expressives.

L’église de Bléneau présente de nombreux attraits historiques et architecturaux qui incitent à une promenade bucolique.

 

Sources: Réseau des Peintures Murales de Puisaye-Forterre:

http://www.peinturesmurales.com/pmbleneau.html