L'oratoire de Saint Gilles au hameau de Vaugouret

Add this
Saint Gilles est fêté le 1er septembre. A cette occasion une procession a lieu à Saint Sérotin entre la mare de Vaugouret et l’oratoire de Saint-Gilles. Revenons sur son histoire.


L’histoire de l’oratoire de Saint-Gilles est liée à celle du prieuré de Saint Gilles-aux-Bois. Ce prieuré de l’ordre de Saint-Augustin, avec chapelle, dépendait de l’abbaye de Saint-Jean-lès-Sens. Il est déjà question de Saint-Gilles-aux Bois en l’an 1159, en tant que dépendance du chapitre de Sens. A Saint-Gilles, on allait demander la guérison des fièvres.

Les bâtiments, terres et bois de Saint-Gilles-aux-Bois ont été vendus lors de l’aliénation des biens dits nationaux. Du prieuré, il ne reste que quelques vestiges et ses caveaux entièrement enfouis. A son emplacement, la ferme de Saint-Gilles a été entièrement rebâtie.

La chapelle du prieuré a été détruite dans la première moitié du XIXème siècle. La chapelle ayant été détruite, les habitants de Vaugouret décidèrent d’emporter la statue de Saint Gilles et de lui construire un oratoire au sud de Vaugouret, à l’intersection entre la rue de Vaugouret et le chemin de Saint-Gilles. Cet oratoire dédié à Saint Gilles est  situé sur le territoire communal de Saint-Sérotin. 

Saint Gilles est fêté le 1er septembre. A cette occasion une procession en l’honneur de Saint Gilles a lieu entre la mare de Vaugouret et l’oratoire de Saint-Gilles. La procession se conclut par un repas en commun.