Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Vincent
Paroisse Saint-Vincent

Séjour au Congo

Add this
Marie-Elisabeth, notre secrétaire paroissiale, revient du Congo

Voilà le  2 novembre arrivé.  On sonne à la porte, il est 5h30. La personne qui m’emmène à l’aéroport. Nous faisons une très bonne route. Les différentes démarches pour l’enregistrement, embarquement se font sans problème. Nous décollons repas à bord avec apéritif … Tout se passe à merveille.

A l’arrivée, l’instant de récupérer ma valise,  je vois un écriteau avec mon nom, nous sommes plusieurs à surveiller ma valise. Dès que celle-ci est récupérée on me conduit au Père Jean Rémy qui m’attend avec Wivine et Els.

Seule route goudronnée qui traverse Kinshasa. Belle circulation, dans tous les sens, pas triste, même les piétons traverses.

Le dîner est partagé avec le Père Jean Rémy et Wivine. Au menu : pondu (feuille de magnioc) ; foufou (semoule et farine) et Mbisi (poisson).

Sylvie a téléphoné pour me souhaiter la bienvenue.

Mélessi = merci

Les toilettes et la douche sont au  fond de la cour. L’eau est  régulièrement coupée et chaque matin, elles font des réserves d’eau dans des seaux et jerricans. Tout comme lorsqu’il pleut, ils sortent des seaux  L’électricité est régulièrement coupée aussi chaque jour.

 Chaque matin, Wivine part travailler vers 6h ainsi que les autres soeurs et le neveu et la nièce pour l’école.

 C’est la saison des pluies. Souvent le matin, il pleut et parfois de l’orage la nuit. Mais c’est très vite sec.

A côté, une école je les ai distrait un peu en cette 1ere matinée.

Le soir, nous sommes allées à un concert à la paroisse. 4 chorales différentes dont une française Je connaissais certains chants.

Nadine et Sylvie sont venues pour faire connaissance et nous avons partagé le repas avec Wivine. Au menu : poisson fumé et banane plantin

Moté = bonjour

Le dimanche nous sommes allées à la 1ere messe celle qui était en leur langue. Elle a durée 3h. Je ne m’en suis pas rendue compte.

la chorale

le moment des offrandes pour le prêtre

 

toute les personnes qui font quelque chose dans la paroisse

l'orchestre

 

La seconde messe est en français et il y en a une 3ème  encore. Repas partagé avec le Père Jean Rémy et celui-ci  l’après-midi, nous a promené dans Kinshasa. Nous avons vu  le centre inter diocésain, la cathédrale, le sacré cœur de l’extérieur car elle était fermée et l’école primaire de l’archidiocèse de Bandaka.

Totamboli = on s’est promené

le centre inter diocésain

la cathédrale

Nous avons eu une invitation à passer 2 jours chez les rédemptoristes.

chapelle des rédemptoristes

Tokoutanie = on s’est rencontré

 Je suis allée passer une matinée avec Wivine dans son école. Ces enfants sont très attachants. Le midi nous avons été invitées à partager le repas avec la communauté religieuse qui s’occupe de cette école puis conseil paroissial.

Bosamalamu = vous allez bien

Nous nous retrouvons pour un temps d’adoration chez les rédemptoristes, dîner puis échange autour d’une bière avant d’aller se coucher. A partir de ce jour-là, Wivine me propose une bière chaque jour.

Le lendemain office et messe, lecture, balade, photos, puis on me ramène chez Wivine avec l’un des prêtres rédemptoriste. Et en cours de route je prenais des photos de la voiture. J’ai voulu prendre les motos qui transportent aussi les gens par 2 ou 3. Mais cela n’a pas plus et une bande de motards nous ont rattrapés, bloqués et forcés à nous arrêter. Ils entourés notre voiture. Après discussion, on a fini par supprimé la photo car pour eux les blancs vendent les photos et gagnent beaucoup d’argent tandis qu’eux non rien. Donc à partir de là, je demandais si je pouvais faire une photo. Nous allons en ville rejoindre un ami de Wivine, Jean Louis qui nous conduit jusqu’à Kinkolé ou nous rejoignons un ami architecte pour partir en direction du fleuve du Congo et Safari beach.

Kitokomindi = très joli

 

Je  suis allée à la messe paroissiale et la 1ere partie les enfants étaient dans une salle à part comme par chez nous  puis ils rejoignent l’assemblée au moment des offrandes  et à la fin de la messe ils se sont retrouvés tous selon les années pour une catéchèse.

Le Père Jean Rémy est venu me chercher et nous sommes allés jusqu’au port espace tintin et au retour nous nous sommes arrêtés le long du fleuve. 

Bobotu = la paix

Bodenko = on est dans la famille

 

Nous avons vu les parents de celle qui m’avait accueillie.

Nous avons rencontré le cardinal,

nous avons crevé.

En fin d’après- midi, nous sommes allées voir une française qui habite pas très loin et qui m’emmènera le lendemain comme elle fait du bénévolat dans cette école qu’elle a crée depuis quelques années. Elle a 80 ans. Très bon échange.   Et  Magy, l’une des sœurs de Wivine y travaille.

Boké = vous parlez

 

leur feu

Visite de cette école le lendemain. On a partagé le repas et j’ai mangé à leur manière. C’est à dire avec les mains

Yaka = vient

Déjà la veille du départ. Le Père Jean Rémy est venu dîner. Menu : Amarante (oseille) ... et remerciement,  ils m’ont offert un pagne maman catholique de Kinshasa.

Bocali = partage

Repos et rangement

On se sépare = bocaborgni

Mobembomola= bon voyage

 

Découvert au cours des repas

Les foufous

La pâte d’arachide

Haricot de goma (les anges)

Feuille de patate douce = matembelé

Chikwangue

Jus de mangue

La bière : Tembo ; Mützing ; Primus

Pied de porc à la patate

Feuille de magnioc aux haricots

Poisson salé

Foumboi = feuille indigène du congo central

Nakomimalamu = bien arrivée

 

Marie Elisabeth