Eglise Notre Dame, à Jouancy

Add this
Au dessus de la vallée du Serein et comme une porte sur Noyers, le village de Jouancy donne une vue magnifique sur Noyers, plus beau village de France.
L'église du XIIème siècle se trouve dans sa proximité.

Historique :

Le village de Jouancy est composé de deux parties distinctes : le JOUANCY « du Haut » et le JOUANCY « du bas », comme les appelle un grand nombre d’habitants.
Le JOUANCY « du bas » a une origine fort ancienne de l’âge de fer au Haut moyen âge pour le lieu-dit « les crays » et de l’âge de fer au bas empire pour le « vau d’annoux ».
Le JOUANCY du haut est plus récent et correspond à des soucis défensifs évidents : il peut dater du milieu du Moyen Âge. Le premier château connu est cité dans un acte de 1141 et se situait à droite du château actuel qui date de 1572.

Description :

L’église paroissiale a été construite au début du XIIème siècle et agrandie au 15ème et 16ème siècle. Elle n’a pas fait l’objet de transformations importantes, mis à part l’achèvement du clocher et la sacristie au XVIIème et XVIIIème siècle.
Elle possède une parte romane remarquable.
La nef est la partie la plus ancienne, sans doute du début du 12ème siècle. Sans bas-côté, elle a une voûte en berceau brisé qui supportait une couverture en lave, remplacée par des tuiles mécaniques à la fin du 19ème siècle. La seule fenêtre semble un aménagement du 17ème siècle, compte rendu de sa largeur trop importante pour l’époque romane.
Au 15ème siècle, voire premières années du 16ème siècle, l’église est agrandie avec la construction de deux travées de chœur et une aile d’une travée adossée au côté Nord, peut-être chapelle seigneuriale comme le laisse supposer des armoiries taillées sur les piliers d’angle.
Le chœur est vouté d’ogives ; la travée côté est, plus riche est pourvue de liernes et de tiercerons. Adossé à la nef, côté sud, est édifié un clocher, peut-être fin 16ème/début 17ème siècle, comme l’attestent les moulures de style classique sur la baie.
A droite de l’autel une piscine (16ème siècle). Au dessus de l’autel, subsiste un petit vestige de vitrail 16ème très soigné, mais dont l’accompagnement a hélas disparu et en dessous une grande peinture à l’huile de POINSOT, représentant la nativité de la Vierge. Devant l’autel se trouve une pierre tombale gravée qui rappelle la mémoire d’Alexandre d’EDOUARD, Seigneur de JOUANCY, mort en 1558 et d’Anne de Salins, son épouse morte en 1556. On peut y lire « Bienheureux sont les morts qui mourant dans le Seigneur se reposent de leurs labeurs ».
Sous le clocher, subsistent de beaux témoins de fresque : un élément de paysage renaissance, recouvert en partie par une peinture « a secco », sans doute du 17ème siècle.
Le mobilier comprend trois autels : l’autel majeure est 1900, l’autel de l’aile Nord est 18ème siècle et l’autel sous clocher est d’époque restauration, une chaire, un confessionnal et un lutrin, tous les trois du 19ème siècle complètent l’ensemble. Dans le clocher, une cloche coulée en 1827, sous le règne de Charles X, et parrainée sous le nom de « Magdelaine », par Alexis BARBIER, maire et Madeleine BIDAUT. Une inscription : «A mes sons unissez vos voix en vos cœurs pour louer le Seigneur ». Il subsiste également des vestiges d’accroches qui laissent à penser qu’il y avait trois cloches avant la Révolution.

Renseignements:
Paroisses Tonnerroises
09 rue du Pâtis
89700 Tonnerre
03 86 55 10 98
Courriel paroisse.tonnerre@orange.fr

Télécharger le document