Dans notre prière

Add this
Frère Albéric, Marcel Thibault, abbaye de la Pierre-qui-Vire

Le frère Albéric, Marcel Thibault, a rendu son dernier souffle à Dieu, le jeudi saint 29 mars 2018 au matin. Il résidait à l’infirmerie à la suite d’un AVC, survenu le 30 juin 2016 qui l’avait laissé paralysé d’une jambe.

Né à Paris, le 9 juillet 1926, Marcel a deux frères. Son père poursuit une carrière de juriste au service de notaires et d’avoués. Commencée à l’école Bossuet, la formation de Marcel s’achève à l’externat Saint-Maurille d’Angers, où il passe le baccalauréat.

 À 19 ans, il entre le 3 octobre 1945 à la Pierre qui Vire où il reçoit le nom de frère Albéric. Il fait profession le 1er novembre 1946, puis profession solennelle le 1er novembre 1951. Ses études de théologie sont interrompues en 1950 par le service militaire qu’il accomplit dans les services de santé. Il est ordonné prêtre le 30 mai 1953.

Longtemps sacristain, f. Albéric traverse des difficultés de santé qui l’obligent à prendre des moments de repos et à des séjours hors du monastère. En 1970, il est responsable à la ferme de la commercialisation des fromages qu’il développe grâce à des livraisons dans la région. Entre 1975 et 1981, il intègre la petite communauté de la ferme. Après de nouveaux séjours de repos, il reprend sa place au monastère où il travaille à la reliure et à la lingerie. De 1997 à 2016, il assure la vente des fromages au magasin, et gère la philatélie.

Par sa fidélité à la vie commune et par sa docilité confiante à ce qui lui était demandé, frère Albéric a pu traverser ses épreuves de santé et trouver la paix au milieu de ses frères. Son affabilité, sa délicate attention ainsi que sa curiosité toujours en éveil, parfois débordante, laissent le souvenir d’un frère attachant. Sa foi exprimée en peu de mots avait la force de la simplicité.

Nous nous sommes réunis auprès de notre frère afin de prier pour lui, dans l’espérance de la Résurrection, au cours de l’eucharistie du mardi 3 avril à 11 heures.

Il a été inhumé dans le cimetière du monastère à la suite de la célébration.

Père Luc CORNUAU, Abbé

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :