Vers de nouvelles relations

Add this
Édytorial de la revue diocésaine de septembre 2018, par Mgr Hervé Giraud

L’été se termine. Pour les uns, ce fut un temps de vacances, pour d’autres un temps de changements à anticiper, pour d’autres encore un temps ordinaire ou même un temps d’épreuves. Notre diocèse a confié particulièrement cette nouvelle année pastorale à la Vierge Marie lors de son pèlerinage à Lourdes où un tiers des pèlerins avait moins de 30 ans. Le thème de l’année, emprunté à l’Évangile bien connu des noces de Cana, nous a particulièrement invités à la simplicité, à la sobriété de notre attitude de disciples missionnaires et à la liberté de “la mère de Jésus”. Vous trouverez un résumé de mes interventions dans ce numéro d’Édy.

Pour l’Église catholique, les temps ont paru assez durs pour que le pape François sente la nécessité d’adresser au peuple de Dieu dans son ensemble une lettre sur “la souffrance vécue par de nombreux mineurs à cause d’abus sexuels, d’abus de pouvoir et de conscience”. J’invite évidemment chaque fidèle à lire ce message afin “d’assumer la douleur de nos frères blessés dans leur chair et dans leur esprit”. Vous trouverez l’introduction de ce texte dans ce numéro d’Édy et le lien pour lire le texte complet. Il faut résolument nous engager à prier et à jeûner, mais aussi à agir contre la “corruption spirituelle”, pour une “transformation ecclésiale et sociale” et “dire non, de façon catégorique, à toute forme de cléricalisme”. Nous aurons l’occasion de revenir sur ce combat à mener avec courage.

Dans le même temps, chaque début d’année marque l’arrivée de nouveaux voisins, de nouveaux collègues de travail, de nouveaux visages croisés à la sortie de l’école…
Il en est de même pour l’Église avec l’arrivée de nouveaux fidèles ou de prêtres dans les paroisses.
Certaines Équipes d’animation paroissiales seront appelées à se renouveler. Des chefs d’établissement arrivent dans l’Enseignement catholique. De nouveaux salariés diocésains viennent consolider nos paroisses : responsable des bâtiments, secrétaires paroissiaux…
La formation permanente accueille trois nouveaux membres dont deux femmes. Vous lirez aussi tous ces témoignages dans notre dossier.

Enfin, la visite pastorale des trente et une paroisses devrait s’achever d’ici le début de l’année 2019.
Il sera alors temps de faire un point sur les initiatives prises et ce qu’il reste à améliorer pour annoncer résolument l’Évangile de la joie, demeurer “en état permanent de mission”.

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :