La campagne du Denier 2018 a été lancée

Add this
Le 1er février, à l’invitation du service diocésain du Denier de l’Église, 70 acteurs des affaires économiques et financières de l’Association diocésaine de Sens se sont retrouvés pour le lancement officiel de la campagne 2018.

Après une année 2017 dense, une année 2018 riche en perspectives pastorales

Ce rendez-vous annuel est notamment l’occasion de faire un bilan de l’activité pastorale de l’année écoulée et de présenter les projets diocésains. Le père Joël Rignault, après un rapide panorama, a proposé une méditation sur la portée missionnaire du “Beau” : silencieusement, nous témoignons de notre foi dans nos lieux d’Église ; ils sont le reflet d’une communauté vivante !

Rappelons que le Denier a pour finalité de rendre possible l’action pastorale en donnant au diocèse les moyens d’assurer les traitements et salaires de ses prêtres et salariés laïcs en mission.

 

Bilan chiffré pour l’année 2017 et campagne 2018

M. Vincent Dano, économe diocésain, et Mme Caroline Dedanne, société Altériade, ont développé leur présentation sur les affaires Économiques et financières d’une part et sur la collecte du Denier de l’Église, d’autre part.

Si la collecte diocésaine du Denier avait tenu bon en 2016, l’année 2017 s’est avérée plus difficile : son montant est en baisse de 1,9 % (voir le bilan de la collecte, paroisse par paroisse).

L’inquiétude porte sur la baisse du nombre des donateurs, en recul de -6,9 %. Ainsi, 5 604 familles ont apporté leur soutien au Denier de l’Église cette année, contre 6 021 l’année précédente. Cette situation est préoccupante.

Le déclin de la collecte en valeur absolue a été limité par deux facteurs :

  • la manifestation de la grande générosité des donateurs 2017 du diocèse, dont le don moyen est passé en un an de 195 à 205 € ;
  • le développement de la collecte en ligne (+ 25,8 %), grâce à la mise en place d’un nouveau formulaire de dons et la conduite de diverses opérations e-mailings.

N’oublions pas que le Denier n’est pas un don comme un autre, et qu’il fait autant appel à la générosité qu’à un sentiment d’appartenance et de fidélité envers l’Église, pour que ceux et celles qui sont plus spécialement en charge d’annoncer l’Évangile reçoivent une juste rémunération.

Le lancement du Denier vu depuis les réseaux sociaux

Mots-clés associés :
Navigation
Mots-clés associés :