Travaux du Conseil presbytéral

Add this
Vendredi 15 juin 2018, le Conseil presbytéral portait sur l’avenir du diocèse du point de vue territorial et du point de vue des prêtres disponibles pour les paroisses.

Le Conseil a écouté deux témoignages de prêtres venus d’autres pays : Père Samson Kantoussan, sénégalais, et Père Canisius Nyionsaba, rwandais. Ces interventions ont permis une meilleure connaissance de deux Églises plus jeunes, et de partager une perception différente de notre Église diocésaine.

La conscience missionnaire a été au cœur de l’échange, avec des questions telles que : distinction entre compréhension fonctionnelle du ministère diocésain (ses tâches) et compréhension vocationnelle (son appartenance à un peuple, son enracinement, son incardination) ; le prêtre ne peut pas n’être qu’un fonctionnaire de Dieu ; quelle pastorale des vocations développer ; prendre en compte les réalités humaines et économiques pour penser les évolutions ; etc.

Réflexion sur l’avenir

Une réflexion prospective portait sur l’avenir de nos projets pastoraux (fraternités notamment), en vue des dix années à venir. Comment mener au bout nos projets ? Qu’insuffler aujourd’hui ? Quels moyens pastoraux mettre en œuvre ? Quelles jachères éventuelles ? Quels lieux privilégier, sachant que les besoins sont différents en ville et en rural, et que les paroisses ne se ressemblent pas forcément ? Quelle mutualisation de moyens ?

Le statut du prêtre en paroisse : curé ? vicaire ? Prêtre in solidum ? Sur une seule, deux ou plusieurs paroisses ? Quelle proximité des prêtres avec le “terrain” ?

Si des fidèles non prêtres sont appelés à une plus grande participation à l’exercice de la charge pastorale, il y a nécessité de former et de générer de la compétence. Et aussi : tout ne doit pas nécessairement fonctionner toute l’année : certaines activités sont saisonnières.

Mgr Hervé Giraud informe de la réunion diocésaine des ÉAP, prévue le 15 juin 2019.

Le Conseil s’achève par un échange d’informations avec les services diocésains.

Père Hugues Guinot,
secrétaire

Navigation