Ouverture officielle de la cause de béatification de Marie Noël

Add this
La cause de béatification a été officiellement ouverte le 23 décembre 2017. Voici le communiqué de presse.

Marie Rouget, mondialement connue sous son nom de plume de Marie Noël, est décédée à Auxerre le 23 décembre 1967. Ce cinquantenaire a été retenu parmi les commémorations nationales de l’année 2017. Car, si la poésie et la prose de cet auteur né à Auxerre en 1883 ont été trop souvent considérées, pendant les dernières décennies, comme ne s’adressant qu’aux fidèles catholiques, le talent de Marie Noël a été, de son vivant, unanimement reconnu par ses contemporains.

Depuis la publication de quelques premiers poèmes dans la Revue des Deux Mondes, en 1910, et jusqu’aux célèbres Notes intimes éditées en 1959 et maintes fois rééditées, le monde littéraire a salué l’originalité de son talent : Aragon, Colette, Mauriac, Montherlant… parmi tant d’autres, exprimèrent leur admiration pour son sens inné de la poésie. Son œuvre fut reconnue par de nombreux prix, notamment le Grand prix de poésie de l’Académie française, en 1962. Et la célèbre citation du général de Gaulle, qui lui décerne la croix d’officier de la Légion d’honneur en 1960, adressée à Marie Noël : “Mademoiselle, je salue en vous la poésie”, suffit à traduire l’admiration pourtant jamais recherchée par celle que l’on surnommait aussi, tout simplement, “la fauvette d’Auxerre”.

Pour faire mieux connaître et aimer l’œuvre de Marie Noël, Mgr Hervé Giraud, archevêque de Sens et évêque d’Auxerre, a souhaité l’ouverture d’une cause en béatification. Car la vie de Marie Rouget et les écrits de Marie Noël sont indissociables. On sait combien la mort de son frère, au lendemain de Noël – et qui lui inspirera son nom d’auteur – comme, dit-on, un amour déçu, auront ouvert le cœur de l’écrivain à une sensibilité exacerbée incessamment questionnée sous la lumière de la foi. Les évêques de France ayant donné leur assentiment, le 30 mars 2017, et la Congrégation romaine pour les Causes des Saints ayant levé tout obstacle, le 10 octobre dernier, la messe à la mémoire de cette artiste, célébrée dans sa chère cathédrale d’Auxerre, sera donc aussi la première étape de la phase diocésaine de sa cause de béatification qui donnera ses premiers fruits en suscitant, auprès du plus grand nombre, la lecture ou la relecture de l’œuvre de Marie Noël. 

Le rendez-vous :

Messe à la mémoire de Marie Noël (50e anniversaire de sa mort)
Cathédrale d'Auxerre - 23 décembre 2017 à 19 h
Ouverture de la cause de béatification

 

Mots-clés associés :
Mots-clés associés :