Migrants : deux témoignages pour les jeunes de Saint-Joseph

Add this
le 15 décembre 2016, les étudiants du BTS Notariat et de Commerce International du groupe scolaire Saint-Joseph d'Auxerre ont rencontré George, réfugié syrien de 37 ans, originaire d’Alep et M. Canavesio, bénévole dans une association qui vient en aide aux réfugiés.

Voici le témoignage de Julie Decultieux, étudiante en 2e année de BTS Commerce International.

Précédant le témoignage de George, le Père Arnaud Montoux a diffusé aux élèves les dernières minutes du film de Charlie Chaplin “le dictateur” dressant un symbole de fraternité, de paix, d’unité et d’espoir en lutte contre les régimes dictatoriaux.

George leur a raconté son histoire dans le drame que vivent actuellement des millions de réfugiés syriens contraints de quitter leur pays natal. Syrien habitant Champigny, artiste-métallier de profession, il a quitté son pays natal il y a peu de temps, pour trouver en Bourgogne, l’accueil du prêtre Arnaud et la solidarité des paroissiens de Pont-sur-Yonne qui lui ont enseigné le français, langue qu’il parle aujourd’hui couramment.

Vivant à Alep, George, s’est vu contraint de partir pour Damas à cause de la menace que représente Daesh qui a pris possession de sa maison et détruit son atelier. Ne trouvant pas de travail à Damas, ville où il s’était réfugié, et ne voulant pas servir dans l’armée syrienne, il a emporté avec lui ses économies. Il a traversé de nombreux pays, pris un bateau de fortune pour la Grèce pour arriver à Paris où il a rencontré un paroissien qui l’a aidé à trouver une famille d’accueil. Celle-ci a, par la suite, appelé le prêtre Arnaud, qui l’a accueilli chez lui, lui a fourni une pièce faisant office d’atelier pour ses œuvres, l’a aidé dans ses formalités administratives afin de lui faire bénéficier du titre de réfugié. George, qui est chantre dans sa paroisse d’Alep, a ensuite exprimé en Arabe un très beau chant de Noël, recueillant l’écoute émue de toute l’assistance.

A la suite du témoignage de George, M. Canavesio a expliqué aux étudiants la situation des migrants dans l’Yonne, plein d'incertitudes pour ces personnes placées dans un foyer. Certains sont mis à part en attente d'un passage de la police qui devrait les transférer sans doute vers l'Italie, sans qu'ils comprennent bien les procédures, sans qu'on leur explique leurs droits... Ne souhaitant pas rester indifférents à cette situation, les étudiants ont répondu présent à l’appel de M. Canavesio en proposant, dans les prochaines semaines, une rencontre sportive avec ces jeunes migrants. Une façon de montrer combien il est important d’aider son prochain et de l’aimer.

Cette rencontre conviviale a suscité de nombreuses émotions et interrogations parmi les étudiants et professeurs. Elle leur a permis, non seulement de sortir de leur quotidien et de se mettre un court moment à la place de ceux qui se voient obliger de quitter leur pays dans l’espoir d’une vie meilleure, mais aussi de repenser au véritable sens de Noël. Noël n’est-il pas le partage, le don, la rencontre, l’amour du prochain ?