Témoignage du père Romain Tavernier

Add this
Le père Romain Tavernier a été ordonné en juin 2011

TG  : La vocation, qu’est ce que c’est  ?

RT  : La vocation, en général, c’est trouver sa manière propre de suivre le Christ dans sa vie.

La vocation du prêtre  ?
Le prêtre diocésain est là pour aider l’évêque dans un lieu particulier (mouvement ou paroisse). Le prêtre du XXIe siècle en France est un missionnaire.
La vocation de prêtre demande beaucoup de créativité  : on ne peut pas faire comme avant. Il faut trouver de nouvelles façons d’annoncer l’Évangile.
C’est une responsabilité donnée par les autres chrétiens qui nous font confiance et qui nous suivent.
Être prêtre, c’est être dans un groupe - le presbyterium - qui vit la même réalité, avec qui on peut partager ses expériences  : c’est vivre la fraternité entre prêtre.
Exemple  : dans le doyenné du jovinien, les prêtres essayent de se retrouver le mercredi pour le déjeuner. Ce temps est essentiel (créateur de lien entre les prêtres).
L’équilibre du prêtre dans toutes les réalités de sa vie, c’est important. La dimension humaine ne doit pas être diminuée par la mission de prêtre. Il faut trouver un équilibre entre le temps avec soi-même, l’équilibre pour Dieu et équilibre avec la communauté.

Être prêtre c’est être au service de sa communauté, ET au service de Dieu.

Votre joie dans la mission de prêtre  ?
Accompagner les jeunes, et le fait que j’ai trouvé ce pour quoi je suis fait. Pouvoir célébrer la messe, présider l’Eucharistie, c’est quelque chose que je ne peux pas expliquer. Si j’avais su avant ce que c’est d’être prêtre, je n’aurais pas attendu autant  !

Résumez en trois mots la vocation de prêtre
Créativité, fraternité, service.

Les propos ont été recueillis par Tiffany Gesquiere

Des sites qui en parlent :