Tronchoy : Notre-Dame de Belle-Vue

Add this
Pèlerinage : habituellement le 1er dimanche de mai.

C’est l’histoire d’une statue de la Vierge qu’un homme découvrit un jour dans un vieux chêne. Chaque fois qu’il tentait de l’emporter chez lui, elle revenait miraculeusement sur son socle.

A partir de ce moment, nombreuses sont les familles qui, pour ne pas quitter l’arbre miraculeux, viennent élever tout auprès leurs demeurs. Les maisons se groupent : un village naît.

Les villageois décidèrent donc de construire une chapelle en ce lieu béni, qui devint le rendez-vous des infirmes et surtout des aveugles (nombre de lettres, versées aux archives de la paroisse, en portent témoignage), d’où son nom de Notre-Dame de Belle-Vue.

Aujourd’hui, plus rien ne reste du chêne, mais, sur son emplacement, on a élevé une chapelle dont seul subsiste le sanctuaire.

Pèlerinage : habituellement le 1er dimanche de mai.
Les jeunes des aumôneries, les familles, marchent vers Tronchoy et retrouvent les autres chrétiens du diocèse pour célébrer Notre Dame de Bellevue.