Le saint du mois : saint Barnabé

Add this
Une chronique mensuelle pour découvrir la vie d'un saint

Surprise ! Barnabé c’est l’apôtre Joseph dont le nom fut changé en Barnabé (fils de consolation) par les apôtres. C’était un Lévite, né trois ans avant Jésus, à Salamine dans l’ile de Chypre.

Les actes des apôtres rapportent qu’il vendit l’un de ses champs pour en donner la somme à l’église primitive. Il présente Paul (ancien persécuteur de chrétiens) aux douze apôtres et leur raconte le début de l’apostolat de celui-ci à Damas.

Il va prêcher pendant un an avec lui à Antioche où les païens accueillent bien la « Bonne nouvelle de Jésus ». Après avoir reçu l’imposition des mains, ils parcourent ensemble Chypre et l’Asie Mineur. Attaqués à leur retour par les judaïsants, ils se rendent à Jérusalem pour se justifier auprès des douze de leur apostolat et Barnabé intervint au concile.

Barnabé retourne à Chypre seul, Jean-Marc (surement Marc auteur d’un évangile) voulant se joindre à eux, il se sépare de Paul.

Il serait mort à Salamine en soixante-quinze, martyrisé par pendaison par des Juifs. Son corps aurait été brulé, mais Jean-Marc aurait réussit à récupérer les cendres et à les enterrer  dans une grotte avec un évangile de Matthieu. Cet évangile aurait été retrouvé vers 488. Clément d’Alexandrie lui aurait attribué une épitre dite « Lettre de Barnabé ». S’il n’a pas fait partie des Douze, Barnabé, est honoré comme Paul du titre d’Apôtre. 

La Saint Barnabé est directement liée à l’arrivée de l’été puisque le solstice d’été était célébré le 11 juin avant la réforme du calendrier Grégorien.

De nombreux dictons sur le temps sont connus, le plus courant étant :

Quand il pleut à la saint Médard, il pleut quarante jours plus tard,

A moins que Saint Barnabé, ne lui coupe l’herbe sous le pied.

Mais en voici deux qui touchent la viticulture :

S’il pleut à la saint Barnabé la vendange coule jusqu’au panier.

A la saint Barnabé le soleil rayonne au fond du pichet.

 

Assez répandu en France, le prénom Barnabé y fit son retour au début des années 1900. Connaissant une tendance assez stable pendant près d’un siècle, il bénéficie d’une hausse de popularité vers la fin des années 1990.

Actuellement, il est régulièrement attribué et connait une tendance stable avec près de 60 petits Barnabé qui naissent chaque année.
 

                                                                                        Louis