Décès de Jean D'Ormesson

Add this
L'acédémicien qui soutenait la restauration de l'église St Ferréol de St Fargeau, est mort dans la nuit de lundi à mardi 5 décembre, à l’âge de 92 ans.

Le lien qui rattache Jean d’Ormesson à Saint-Fargeau et qui passe par son château est très célèbre depuis l’adaptation à la télévision du roman publié en 1974 Au plaisir de Dieu. C’est là qu’il a passé une partie de son enfance. Il existe un document audiovisuel, datant des années 1930, le montrant en enfant de chœur devant la chapelle. Récemment, l’académicien avait soutenu le projet de rénovation de l’église St-Ferréol très abîmée. 

L’écrivain est reconnu pour avoir réussi à faire passer dans une langue très naturelle et très claire des réflexions qui portaient sur des grands sujets comme Dieu, le temps ou l’amour. Son œuvre possède une apparente légèreté qui cache en fait un travail d’écriture vraiment considérable. 

Jean d’Ormesson s’était exprimé sur ses convictions spirituelles personnelles à l’occasion d’une conversation avec les rédacteurs du mensuel Panorama : « Personne n’effacera les paroles de Jésus » (mars 2015). Il envisageait le fait chrétien comme une donnée très importante de la culture qui peut donner à penser aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui. En cela, il peut nous aider à rejoindre nos contemporains dans leur quête de sagesse. Il nous rappelle que la foi s’inscrit profondément dans une culture.