Les obsèques

Add this

Célébrer des obsèques catholiques, c’est dire adieu à un membre de notre communauté chrétienne, le confier au Seigneur, et entourer ses proches qui sont dans la peine.

Cette célébration se déroule normalement dans la Maison de Dieu et des chrétiens, une église consacrée au culte catholique où, selon notre foi, le Christ est présent dans le tabernacle. Ce n’est pas le cas de la salle omniculte du funérarium de Joigny, et c’est pourquoi les obsèques catholiques ne devraient y être célébrées que de manière exceptionnelle.

Pour les familles n’ayant pas d’attaches à Joigny, mais souhaitant qu’un de leurs défunts y soit incinéré parce qu’il y existe un crématorium, il est vivement souhaitable que la célébration catholique des obsèques se déroule dans leur paroisse d’origine, à la fois pour marquer le lien avec leur communauté chrétienne, et parce que la paroisse de Joigny ne dispose pas des moyens humains suffisants pour assurer dans tous les cas les célébrations.

La cérémonie des obsèques est une prière de l’Eglise, qui n’inclut normalement pas la célébration de la messe, sauf dans quelques cas de familles le souhaitant et entretenant un lien fort avec la paroisse. Ce n’est pas un sacrement, et, dans cette mesure, la présence d’un prêtre n’est pas indispensable.

C’est pourquoi les entreprises de Pompes Funèbres orienteront le plus souvent les familles en deuil vers les membres laïcs des équipes d’obsèques, formés à cet effet, et mandatés par l’Eglise. Ces personnes aideront les familles à préparer la célébration pour leur défunt, et, en l’absence de prêtre, ce sont elles qui célébreront les obsèques.

Toutefois, en tant que prêtres en charge de la paroisse, les p. Michel N'Tela et Thierry Debacker Tavernier participent aux peines, comme aux joies, de ses paroissiens. C’est pourquoi ils président certaines célébrations d’obsèques, tant à Joigny que dans les villages. La présence d'un prêtre est décidée en concertation avec la famille en deuil et l’équipe d’obsèques, et, s’il doit venir, l’horaire de la cérémonie sera décidé en tenant compte de son emploi du temps. En cas d’absence prolongée de sa part, c’est l’équipe d’obsèques qui contactera si nécessaire un autre prêtre pour le remplacer. Cependant, en accord avec les dispositions en vigueur dans le diocèse, un prêtre ne sera jamais présent à la salle omniculte.

Un prêtre ou diacre ami ou parent de la famille en deuil est toujours bienvenu pour participer aux obsèques ou les présider en accord avec le curé de la paroisse.