Équipes du Rosaire

Add this
Nées en 1955 pour rejoindre les personnes éloignées de l’Église, les Équipes du Rosaire se trouvent en plein accord avec le souci des évêques de proposer la foi dans la société actuelle.

Une équipe du Rosaire ?

  • Dans chaque quartier, dans chaque village, à trois ou quatre ou plus, voisins, voisines, proches ou moins proches se réunissent "chez eux" une fois par mois
  • pour prier à l’aide d’un passage de l’Évangile qui rappelle un des grands moments de la vie du Christ, avec Marie comme modèle et la force de l’Esprit Saint.
  • On prie avec le soutien des uns et des autres dans la simplicité et l’amitié. On peut exprimer une intention de prière. On apprend à prier chaque jour. On porte aux autres la Bonne Nouvelle. On n’est pas seul ! On vit !

Les Équipes du Rosaire sont un mouvement d’Église approuvé par les évêques français et par l’ordre de Saint Dominique.

En savoir plus...

Notre Équipe du Rosaire

  • Responsable : Marie-Claire BURAT (03.86.63.41.54)

Une équipe se réunit chez les participants à tour de rôle le 3ème lundi de chaque mois à 15h en hiver et 16 h en été.

Si vous souhaitez vous joindre à ce groupe, contactez Marie-Claire Burat (03 86 63 41 54) pour connaître le lieu de la rencontre du mois.

Qu’appelle-t-on Rosaire ?

Le mot "rosaire" signifie "couronne de roses". Il vient de l’usage au Moyen Age de couronner de roses les statues de la Vierge, chaque rose symbolisant une prière.

L’origine du Rosaire remonte au XIème - XIIème siècle. Dans les monastères, les religieux qui ne comprenaient pas le latin récitaient 150 "Ave Maria" à la place des 150 psaumes de l’office liturgique. On appelait le Rosaire le psautier de la Vierge Marie.

Le Rosaire est à la fois une prière vocale et une méditation contemplative. On récite des prières très simples (Je vous salue Marie, Notre père ...) et on médite les principaux évènements de la vie de Jésus et de la Vierge Marie. La récitation des prières du chapelet laisse l’esprit libre pour la méditation des épisodes évangéliques.

On médite :

  • les mystères joyeux (Annonciation, Visitation, Nativité, Présentation au temple, Vie cachée à Nazareth)
  • les mystères douloureux (Agonie de Jésus à Gethsémani, Flagellation, Couronnement d’épine, Portement de croix, Crucifixion)
  • les mystères glorieux (Résurrection, Ascension, Pentecôte, Assomption de Marie, Couronnement de Marie au ciel)
  • les mystères lumineux ( Baptême du Christ, Noces de Cana, Prédication de Jésus, Transfiguration, Institution de l’Eucharistie)

En savoir plus...

Le Rosaire est ma prière préférée. C’est une prière merveilleuse. Merveilleuse de simplicité et de profondeur. Dans cette prière nous répétons de multiples fois les paroles de l’Archange et Élisabeth à la Vierge Marie. Toute l’ Église s’associe à ces paroles. Cette prière si simple et si riche, de tout cœur, je vous exhorte à la réciter.

(Jean-Paul II, angélus du 29.10.78)