L'édito du père Samson

Add this
Mois de février, le plus court de l’année. Pendant ce mois nous accueillerons la lumière de Dieu dans nos vies. Nous pourrons alors nous réjouir de son Amour source de toute amour humain. Car pour le chrétien, vivre l’amour c’est d’abord se ressourcer à l’Amour de Celui qui le premier nous aimé, pour mieux le partager avec les autres.

 

L’année 2018 qui vient de commencer suit son cours et ne s’arrêtera pas. Nous voici déjà à son deuxième mois. Nous l’avons saluée de mille et une manières en différentes circonstances autour des sympathiques parties de galettes, entourés des personnes qui nous aiment et que nous aimons.

Durant le mois de Janvier qui s’est écoulé,  j’ai été particulièrement heureux comme tous les ans de participer en votre nom aux vœux des maires des différentes communes de notre territoire paroissial. Nous avons aussi apprécié la présence  de plusieurs d’entre eux à la galette des rois de la paroisse.

Prendre conscience que le temps s’en va et ne s’arrête pas, nous plonge dans une profonde méditation de deux paroles bibliques, qui nous aident à considérer le temps comme une valeur à mettre au bénéfice de notre vie au quotidien à la lumière de notre foi.

 « Le temps est limité » (1Co 7,29) ;  autrement dit notre existence est limitée dans le temps. Et nos années nous sont données comme un tremplin à la recherche des valeurs qui construisent et reconstruisent notre humanité.

Mais cette limite de notre existence dans le temps ne nous déstabilise pas. Parce que nous savons par notre Seigneur Jésus Christ que « les temps sont accomplis » (Mc 1,14), autrement dit, la présence de l’Emmanuel ; Dieu parmi nous, est une force qui nous aide  jour après jour à accomplir nos vœux, nos projets de vie, conformément à sa volonté.

Mois de février, le plus court de l’année. Pendant ce mois avec la célébration de la Chandeleur, nous accueillerons la lumière de Dieu dans nos vies. Nous pourrons alors nous réjouir de son Amour source de toute amour humain. Ainsi, nous pourrons célébrer dans un esprit chrétien la saint Valentin. Car pour le chrétien, vivre l’amour c’est  d’abord se ressourcer à l’Amour de Celui qui le premier nous aimé, pour mieux le  partager avec les autres.

L’Amour est une chance, un don de Dieu ! Aimer c’est une grâce. C’est cette grâce qui me lie à vous a présent depuis mon Sénégal pays de la «Téranga». L’amour de mes proches n’a rien retranché à l’amour que j’ai pour mes paroissiens que vous êtes. Lorsque l’on aime de l’amour de Dieu, chacun a une place privilégiée dans notre cœur.

 En attendant de vous retrouver dans l’amour et la joie, je vous envoie les rayons du soleil de mon cœur plein d’affection pour vous.

Père Samson KANTOUSSAN, Curé