Notre curé

Add this
Le père Jean-Louis NGABONZIMA est le curé de la paroisse.

 

Je suis né le 14 février 1965 à Nyarugenge près de Kigali au Rwanda.

Deuxième d’une famille de six enfants, j’ai été enfant de chœur, dès l’âge de 8 ans, après ma première communion le 22 avril 1973 en la cathédrale Saint-Michel à Kigali.

Je suis entré au petit séminaire en 1979 et au grand séminaire, année propédeutique, en 1987. Ordonné diacre le 15 juin 1996 et prêtre le 5 juillet 1997, à Douala au Cameroun, j’ai passé une bonne partie de mon ministère sacerdotal dans la pastorale de la jeunesse (onze ans). J’ai eu aussi la responsabilité des paroisses comme curé, cinq ans à Kigali, au Rwanda et neuf ans dans les Vosges, en France. Je termine une thèse en théologie et sciences religieuses à l’université de Strasbourg (option : histoire de l’Église).

Notre archevêque, Mgr Hervé GIRAUD, vient de m’accueillir et de m’envoyer en mission sur les paroisses Saint-Luc aux marches de Puisaye (Toucy) et Saint-Pierre Saint-Paul de Puisaye-Forterre (Thury), comme curé. Je viens de passer dix ans dans les Vosges, au diocèse de Saint-Dié.

J’espère rencontrer sans tarder les paroissiens, toute génération confondue, présents sur les deux paroisses. Et ensemble nous proposerons la foi en Jésus-Christ, ressuscité, lui qui a vraiment les paroles de la Vie éternelle. Dans l’écoute mutuelle et dans l’accueil respectueux, j’ai plein espoir que rien ne nous empêchera de bâtir un futur fructueux, afin que le règne de Dieu arrive parmi nous.

Bref, je crois aussi pouvoir compter sur l’esprit coopératif et fraternel de confères du doyenné et de laïcs en mission paroissiale. Je nous souhaite fraternellement, un bon apostolat en début de cette année pastorale, 2018/2019.

Vous avez dit « curé » ? Du latin cura signifiant soin. C’est le prêtre, guérisseur des âmes, à qui l’on confie une cure, c’est-à-dire une assemblée locale (héritage du sens antique romain).