Cercle de Silence

Add this
Le mardi 27 mars entre 18h à 19h, devant la statue de Rétif de la Bretonne, tout près de la Porte de l'Horloge.
En solidarité avec les migrants.

Extrait du tract qui a été distribué fin février:

Réaction contre le nouveau projet de loi

Monsieur le Premier Ministre         

…Les associations ont exprimé leur indignation face à la dérive de votre politique migratoire. Elles ont claqué la porte de vos semblants de négociations où vous ne les écoutiez pas. Depuis mardi 13 février, c'est la Cour nationale du droit d'asile (CNDA), en grève, qui manifeste son mécontentement ainsi que les avocats qui y interviennent. Bientôt, ce sera le tour de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA). Les associations, les avocats et les agents de la CNDA et de l'OFPRA sont des professionnels de l'asile. Ils vous disent que votre projet de loi est mauvais, faites-leur confiance….

…. Instaurer un délai de procédure de six mois, fixé arbitrairement, ne permet pas au demandeur d’asile d’être dans les meilleures conditions pour s’exprimer devant l’OFPRA puis, le cas échéant, devant la CNDA, et ainsi établir la véracité de son vécu et de ses craintes en cas de retour dans son pays d’origine. . Elle a besoin… d’être prise en charge médicalement et surtout psychologiquement pour panser ses blessures et d’être accompagnée juridiquement dans sa procédure d’asile pour avoir davantage de chances de se voir reconnaître une protection…

      …Réduire le délai de recours contre une décision de l’OFPRA d’un mois à quinze jours revient clairement à nier le droit de recours des demandeurs d’asile… Le délai de droit commun est de deux mois ; pourquoi le diviser par quatre pour les demandeurs d’asile ?

Un·e rapporteur·e à la Cour nationale du droit d’asile