Eglise Saint Pierre, à Sainte Vertu

Add this
Situé au bord du Serein, sur un éperon rocheux, le village est très étroits de rues. L'église St Pierre, du XIIème siècle, présente 3 belles statues de pierre: une Vierge à l'enfant, un saint Pierre (patron de l'église) et un saint jacques, rappel du passage des pèlerins vers Vézelay.

Historique :

Ainsi que l’indique l’expression latine (Sanctae virtutes) ce nom de village s’écrivait au pluriel : « Saintes Vertus ». Une légende prétend que Saint Médard passant par là pour se rendre à Noyon dans l’Oise fut si émerveillé de l’hospitalité de ses premiers habitants qu’il les bénit en célébrant leurs « saintes vertus ». Le nom resta à la localité qui, au IXème siècle, était compris dans le pagus de Tonnerre et le diocèse de Langres sous l’appellation de « Silvianicus ». Elle releva toujours du comté de Tonnerre, qui comptait 84 autres localités. Le comte de Tonnerre y fonda un prieuré comme à Dyé, Roffey, Chichée et Griselles, en 858, et le donna à l’abbaye de Moutier-la-Celle.

Les habitants qui donnèrent l’hospitalité à Saint Médard résidaient à environ 400 mètres du village actuel, autour du cimetière dit « de St Médard », dont l’église s’élevait au milieu. Elle s’est écroulée en 1854. Il en reste des pierres accumulées.

Le village de Saint-Médard fut détruit par les écorcheurs qui massacrèrent pratiquement tous les habitants. Les survivants s’installèrent près de l’église actuelle qui, contemporaine de celle de St Médard d’en Haut, servait exclusivement au prieuré du dit lieu et qui dépendait alors des abbayes de Molosmes et de Pontigny par partie.

Description :

L’église remonte à la période de transition, c'est-à-dire au XIIème siècle. Le portail est flanqué de deux colonnettes accompagnant les pieds droits, dont les chapiteaux cubiques supportent un entablement. Le tympan en pierre est orné d’une statuette debout sous une double archivolte à voussures.

L’intérieur répond à ce style. Une nef. Au chœur, il y a des piliers cruciformes ornés de triples colonnettes dans le goût du XIIIème siècle, réunies par des travées ogivales ; mais les chapiteaux sont sculptés de feuilles enroulées. Le chœur et l’abside sont carrés et percés de baies romanes. On y voit une statue en pierre de Saint Médard, évêque,, dont la mitre est décorée d’une ellipse de la fon de la Renaissance (XVIème siècle). On constate, dans l’église, d’autres statues en pierre : un St Jacques-le-Majeur, un St Pierre pieds nus, une Vierge à l’enfant portant un bouquet et provenant de l’ancienne église Saint Médard.

Le clocher, rebâti au XVIIIème siècle, est surmonté d’un attique. Deux ou trois statuettes en ornent les façades du second étage.

Renseignements:
Paroisses Tonnerroises
09 rue du Pâtis
89700 Tonnerre
03 86 55 10 98
Courriel paroisse.tonnerre@orange.fr

 

Télécharger le document