L'édito de décembre 2017

Add this
Une réflexion sur le sens donné à la fraternité

Fraternité.

Le 2 décembre prochain, aura lieu une assemblée diocésaine. Notre évêque, le Père Hervé Giraud veut à cette occasion promouvoir une réflexion sur la fraternité comme moyen et comme but pour construire des communautés fraternelles dans nos paroisses ; des communautés fraternelles où de nouveaux arrivants se sentent accueillis et peuvent trouver leur place Les quelques paragraphes qui suivent, sont puisés dans « Eglise dans l’Yonne » n°11, qui veut nous préparer à cette rencontre du 2 décembre et à la réflexion qui va y être mise en route.

 Nous avons déjà souvent le sentiment d’être frères en humanité avec celles et ceux que nous rencontrons chaque jour. Et rappelez-vous : Diaconia 2013 nous a invités à « Servir la Fraternité ». Le Pape François rappelle souvent la dimension fraternelle de la vie chrétienne.

Un livre récent nous enseigne que pendant les trois premiers siècles après Jésus-Christ, Fraternité était le nom propre de l’Église. La fraternité n’est pas seulement le fait de vivre l’amour fraternel ; la fraternité est le lien qui unit et rassemble la communauté des frères et des sœurs, qui unit et rassemble l’Église. Le Concile Vatican II en son temps a déjà parlé de « développer la Fraternité ».

 Fraternité par le Christ : en s’incarnant, Jésus, le Fils du Père a pris notre humanité et donc notre fraternité blessée.

 Fraternité avec le Christ : l’Esprit Saint nous communique la fraternité avec le Christ. Par les sacrements de l’initiation chrétienne, il fait de nous des frères et des sœurs du Christ.