Message de Frère Paul pour le Carême

Add this
Le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire propose aux communautés chrétiennes une démarche de Carême qui incite à se laisser toucher par les cris du monde et à les transformer en espérance partagée.

A travers l’actualité, les médias, de partout, nous parviennent des cris : cris de souffrance, de douleur, de peur, de revendication, de mécontentement. Les cris d’êtres humains en souffrance. Peut-on ne pas entendre les cris de ceux qui sont au loin ou de ceux qui viennent chez nous chercher protection ?

Ce que nous entendons, ce que nous voyons, il n’est pas toujours facile pour nous de le comprendre. Du moins, ne fermons pas nos oreilles et nos cœurs : cherchons à comprendre, acceptons d’être interrogés par ces cris.

Ceux qui crient sont porteurs d’un message, et eux seuls peuvent le transmettre. Il manquera un peu d’humanité à notre monde si ce message n’est pas entendu.

Tout seul, je ne peux pas grand-chose. Avec d’autres, je peux m’informer et agir pour sauvegarder le bien commun : notre bien commun à nous ici et à celles et ceux qui sont là-bas. « Sauvegarder notre maison commune » dit le pape François.

Jésus invite Lazare à sortir, et il demande qu’on lui délie les pieds et les mains et qu’on le laisse aller. Je regarde la vie donnée et ce qui me délie de mes immobilités. Je regarde ce qui produit des germes de vie autour de nous et les gestes de solidarité vers ceux qui nous appellent.

Bon chemin de Carême !

Frère Paul